If you want to live, treat me good Par CheriBibi, le 29 juin 2010

YEAH YEAH YEAH ! Ô my brother’n’sister, quoi d’neuf ? Que d’l’occaz’ ? Le soleil tape sur tes fins d’mois ? T’aimerais t’envoler convoler dans un pays lointain mais faut k’tu reste gagner ton pain quotidien ? Eh bah tu vois, mézigue c’est kif-kif…
Et pourtant, et pourtant on tâche de se tenir dans l’vent -ou plutôt contre lui, comme qui dirait à contre-courant. Inadaptés à la société qu’on est. Dégoûtés d’un train-train réglé d’avance au G20, sponsor officiel de nos misères. La croupe du monde ploie sous le poids de leurs crampons. À mort l’arbitre !
Toutefois, en attendant qu’un providentiel Strauss-Kahn, homme de paille FMI-né s’il en est, vienne nous sauver de nos dettes à coup de diète, on va quand même se payer du bon temps au détriment d’un ordre pas si nouveau que ça. On va ruer dans les brancards de la charité actionnariale. Badigeonner Babylone d’excréments extrêmement résistants. La lie de l’humanité salie par les déchets du progrès.
Bah ouais cousin-cousine, c’est l’été, on va pas s’priver. Trop tôt pour les rations d’hiver, la fourmi kick la fourmilière et se transforme en cigale, quel régal ! Dans nos bas-fonds, on chante, on danse, on pousse le son à fond. Et tu sais quoi ? Si les voisins d’en face appellent les flics, on jouera les prolongations en faisant sauter les prisons !

Tout ça pour dire -car l’intro est là pour faire joli (et donner envie)- que l’Chéribibi foncera sur Massilla le samedi 10 juillet pour y présenter l’pur chef d’oeuvre de Melvin Van Peebles, Sweet Sweetback’s Baadaassss Song. En fait tout (ou presque) est sur le tract ci-dessous…

Pour le reste, aucun plan plan-plan établi : quand nos camarluches de tous les pays en auront marre de se taper des coups d’matraques à la place des coups d’soleil, y’aura plus qu’à déterrer, sous la plage, les pavés.

Et hop, histoire de justifier l’titre justicier du post, on s’laisse ‘vec un p’tit extrait de Rockers (1979, cf l’presque épuisé Chéribibi n°1) en attendant la prochaine fois -qui s’ra la bonne ?

Un commentaire | Ajoutez le vôtre

  1. Tonio de la castilla! - 8/09/2010 à 3:36

    Cheribibi Rules à fond!

Laisser un commentaire

Nom:
E-Mail:
Site:
Commentaire:
Validation:

Chéribibeat

Télécharger le lecteur Flash pour lire le jukebox.

Numéros parus

La couverture du ChériBibi n°1
La couverture du ChériBibi n°2
La couverture du ChériBibi n°3
La couverture du ChériBibi n°4
La couverture du ChériBibi n°5
La couverture du ChériBibi n°6
La couverture du ChériBibi n°7
La couverture du ChériBibi n°8
La couverture du ChériBibi n°9
La couverture du ChériBibi n°10
La couverture du ChériBibi n°11

Commentaires récents

  • Moussier Abdulcisse de Mattazz le 11 octobre 2020 sur Haute couture populaire: De bien belles chaussettes
  • Maria le 26 septembre 2020 sur IN LOVING MEMORY: Bonjour. J’ai rencontré Laurent en Nouvelle Zélande il y a de nombreuses années… Il est mort? Je n’arrive pas à…
  • Bastien le 11 mai 2020 sur Ère d’autoroute: Salut la fine équipe, pour ajouter égoïstement à la morosité et à la rage du dernier article sur le confinement,…
  • CheriBibi le 18 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Joyeuse année itou Hélène ! Eh bien… je vais vérifier mais normalement tous les envois sont à jour. Si tu…
  • Lna loupita le 03 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Yep M. Chéribibi, Bon je crois que quand on écrit un message un 03 janvier on commence à souhaiter la…
  • Laurent Pierronnet le 24 novembre 2019 sur ROUGH & TOUGH: Bonjour, en ce qui concerne les mouvements collectif de contestation sous les confettis de nos amis de la maréchaussée de…

Rester au jus

Chercher

Archives

La Trime Team

  • APEIS
  • Boris Semeniako
  • Catch the Beat
  • Dans l'Herbe Tendre
  • Fano Loco
  • Fatalitas !
  • Foxy Bronx
  • Gérard Paris Clavel
  • Gil
  • La Pétroleuse
  • Le Moine Bleu
  • Les Ames d'Atala
  • London 69
  • Meantime
  • Mister Alban
  • Muller Fokker
  • Ne Pas Plier
  • Pizzattack Créations
  • Shîrîn
  • Une Vie Pour Rien ?

Contacts

Association ON Y VA
BP 60 017
94201 Ivry sur Seine cedex

ten.ibibirehc@tcatnoc ou moc.liamg@avyno.ossa

Connexion