ON LÂCHE PAS L’AFFAIRE ! Par CheriBibi, le 7 mai 2010

« T’aurais pu être autre chose, il suffisait d’pas grand chose… »

Well, well, well,  on est pas bien là ? Les doigts d’pied en éventail devant l’ordi après une journée d’turbin –pas la dernière, pas la première- et après une ‘tite bière sur un banc urbain –idem- avec des potos rencontrés  açmako ?

On a juste à s’laisser vivre,  à ruminer tranquille la colère engendrée par une société liberticide. Juste à s’dire qu’une niche suffit pour s’y fourrer la tronche le temps d’oublier combien on s’en prend plein les dents. 93 gardes à vues pour une occupation d’un putain d’pôle emploi ; trois morts grecs payant plein pot les directives du FMI ; 15000 mômes morts de faim chaque jour pour combien de parachutes dorés ?

Ah ouais, t’as raison, le Chéribibi cause juste de culture populaire, on va pas faire d’la politique… Ouais. Surtout k’c’est pas à toi –bien (in)formé comme t’es- que j’vais l’apprendre : le Chéribibi il s’est assez coltiné des pieds et des poings ‘vec tout un tas d’margoulins d’la radicalité auto-affirmée pour risquer sa tranquillité à r’muer la merde qui dors d’un sommeil bienheureux.
N’empêche.

Sur ce banc, soir-ce, on a relativisé, mes potes Pelforth –l’œil crevé d’un coup d’boutanche par des baltringues prépubères-, Willy –le skin renoi maintes fois harcelé pour être ce qu’il est- et Rat –l’ancien keupon d’Nation au passé tapageur… On a relativisé pis on s’est dit comme ça : « Où on en est là ? ». Vrai, y’a quoi à faire un jeudi soir ? Un vendredi soir ? Un samedi soir ? Un n’importe quel soir ?
La bringue ? L’amour ? La révolution ? Une revue qui cause de culture populaire… La vôtre, la nôtre ?

Peut-être que c’est dans ces niches qu’on trouve la force d’affronter la vie. Un bon morcif de oi !, de reggae, un bon film, un chouette bouquin ça donne la gniak pour affronter l’lendemain.
Alors voilà, peut-être que demain on va s’prendre un attentat sunrise, une pêche melba, une matraque préfectorale, un coup d’surin dans l’estomac, une vague de 8 mètres sur la Canebière, même pas l’temps d’finir sa bière… En attendant on continue.
Désolé mon compère, t’as pas fini d’nous lire, d’nous entendre, d’nous subir.

« Qui qui fait sauter tout l’fourbi ? C’est Chéribibi ! »

Post-scriptum : On s’ra à Bordeaux l’week-end du 22 mai pour l’concert d’Derrick Morgan et des cam’rades du 8°6 Crew evidently. Viendez nombreuses !

Pis l’29 mai on s’ra à Massilia pour une soirée « blaxploitation + Cheribibeat Sound ». Des infos bientôt ici-même. Sans oublier l’Salon du livre vachement libertaire dans deux jours à Pantruche (cf le post précédent) !

Un commentaire | Ajoutez le vôtre

  1. colargol - 12/06/2010 à 23:30

    ben heureusement que vous lâchez pas l’affaire parce qu’on est un certain nombre à être resté du bon côté de la barricade malgré tous les coups fourrés et tous les zigzags de la vie !
    tiens j’en connais un (bibi) que d’aucuns croient passé du côté de l’ordre bourgeois (fonctionnaire : et oui faut en faire des compromis pour donner à manger à ses gosses !). faudrait qu’ils regardent plus loin que leur nombril tous ces moralistes, torquemada avec ou sans lorgnons, qu’ils se coltinent la réalité en pleine tronche et ça leur ferait tout drôle je te le dis !
    continuez car vous nous aérez les neurones (preuve qu’il nous en reste) et parce que perso ça me change un peu de la vérité forcément révolutionnaire…
    Oï Oï Redskinhead !

Laisser un commentaire

Nom:
E-Mail:
Site:
Commentaire:
Validation:

Chéribibeat

Télécharger le lecteur Flash pour lire le jukebox.

Numéros parus

La couverture du ChériBibi n°1
La couverture du ChériBibi n°2
La couverture du ChériBibi n°3
La couverture du ChériBibi n°4
La couverture du ChériBibi n°5
La couverture du ChériBibi n°6
La couverture du ChériBibi n°7
La couverture du ChériBibi n°8
La couverture du ChériBibi n°9
La couverture du ChériBibi n°10
La couverture du ChériBibi n°11

Commentaires récents

  • Moussier Abdulcisse de Mattazz le 11 octobre 2020 sur Haute couture populaire: De bien belles chaussettes
  • Maria le 26 septembre 2020 sur IN LOVING MEMORY: Bonjour. J’ai rencontré Laurent en Nouvelle Zélande il y a de nombreuses années… Il est mort? Je n’arrive pas à…
  • Bastien le 11 mai 2020 sur Ère d’autoroute: Salut la fine équipe, pour ajouter égoïstement à la morosité et à la rage du dernier article sur le confinement,…
  • CheriBibi le 18 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Joyeuse année itou Hélène ! Eh bien… je vais vérifier mais normalement tous les envois sont à jour. Si tu…
  • Lna loupita le 03 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Yep M. Chéribibi, Bon je crois que quand on écrit un message un 03 janvier on commence à souhaiter la…
  • Laurent Pierronnet le 24 novembre 2019 sur ROUGH & TOUGH: Bonjour, en ce qui concerne les mouvements collectif de contestation sous les confettis de nos amis de la maréchaussée de…

Rester au jus

Chercher

Archives

La Trime Team

  • APEIS
  • Boris Semeniako
  • Catch the Beat
  • Dans l'Herbe Tendre
  • Fano Loco
  • Fatalitas !
  • Foxy Bronx
  • Gérard Paris Clavel
  • Gil
  • La Pétroleuse
  • Le Moine Bleu
  • Les Ames d'Atala
  • London 69
  • Meantime
  • Mister Alban
  • Muller Fokker
  • Ne Pas Plier
  • Pizzattack Créations
  • Shîrîn
  • Une Vie Pour Rien ?

Contacts

Association ON Y VA
BP 60 017
94201 Ivry sur Seine cedex

ten.ibibirehc@tcatnoc ou moc.liamg@avyno.ossa

Connexion