À la poursuite d’octobre rouge Par CheriBibi, le 27 septembre 2012

Résumé des épisodes précédents : Notre héraut au regard si doux s’est ramassé la tronche quelque part vers le milieu de nulle part après avoir planté sa Chérimobibile dans un cactus, les quatre pneus crevés et le réservoir plus sec que l’gosier de Bukowski 18 piges après sa mort. À force de coups de latte rageurs dans l’derche des chacals et autres vautours, le v’là de surcroît à poil sans ses bottes, déprimant jusqu’aux derniers lecteurs du-dit blog avec ses lamentations d’une humeur massacrante sur le non-sens de la survie. Bref, ça craint un max.

Adossé au squelette d’une vache dont le képi abrite à présent une colonie de fourmis rouges, je fixe les crevasses parcourant la mince couche de goudron brûlant tenant lieu de route vers nowhere. Un soleil de plomb a asséché jusqu’à ma dernière goutte de sueur tandis que la poussière sablonneuse de l’oubli recouvre le désert d’un morne suaire. Ah qu’il semble loin le temps des joyeuses agapes autour de mets raffinés, la bouche remplie du nectar mielleux s’écoulant abondant entre les cannes en sucre d’une… Tiens ? Ne serait-ce point la pétarade d’un moteur que j’entend poindre au loin ? À vue de tympan, j’dirais même qu’il s’agit d’une Norton Commando 750 S de 1970… Mais oui, ce nuage de poussière sablonneuse de l’oubli qui s’avance tel un tsunami jusqu’à s’arrêter devant moi…! J’ai pourtant pas levé de pouce autostoppeur. Ah, c’est vrai que je suis à poil sans mes bottes. L’a dû me prendre pour un panneau indicateur.
Le nuage de poussière sablonneuse de l’oubli retombant, je distingue à présent la moto équipée d’un side-car et chevauchée par une version féminine de James Coburn dans Il Était Une Fois La Révolution. Sans quitter casque, foulard et lunettes de motarde, l’apparition me fait signe de monter dans l’étroit kayak à roulette accroché à sa meule. Rester au milieu de nulle part sous ce soleil blafard équivalant à une lente mise à mort, je m’exécute tout seul comme un grand. Bientôt, le serpent de goudron nous entraîne au loin…
Ce n’est qu’au bout de quelques kilomètres que m’aperçois-je qu’il y a quelque chose sous mon séant. Plongeant la main entre mes roustons, j’en retire une enveloppe avec marqué dessus « INSTRUCTIONS ». Me recroquevillant à l’abri du vent, je la décachette pour en extirper une feuille dactylographiée et quelques flyers bariolés. Et vous sachant méchamment curieux, vous fais-je profiter de ce que j’arrive à y décrypter :

« Ordre de mission – Le Comité Central de Culture Populaire somme l’agent Chéribib-1 de se rendre le samedi 6 octobre à Vitry-sur-Seine pour la 6e édition de la Journée des Initiatives Musicales Indépendantes (voir tract foutrement kitsch ci-joint). Outre d’y tenir une table de presse, l’agent Chéribib-1 devra participer de 17h30 à 19h30 au cinéma Les 3 Ciné Robespierre à un débat sanglant ayant pour thème « Alternos / indés : contre-culture, où te caches-tu ? » aux côtés des dénommés Marsu (Bondage Rcds, Crash Disques), Rémi Pépin (guitariste de feu-Guernica), Géant Vert (parolier de Parabellum et journaliste) et quelques autres mécréants. Ce pugil… débat sera précédé à 15h30 de la projection du film de Julian Temple The Great Rock’n’roll Swindle (1981) et suivi de divers concerts au théâtre Jean Vilar dont les fabuleux Buttshakers et leur soul endiablée… »

 

« Cette première mission accomplie, l’agent Chéribib-1 devra impérativement sauter sur Aubenas (Basse-Ardèche) les 19, 20 et 21 octobre pour la première édition du festival Bazarrock organisé par le sémillant Grand Café Français et dont le programme est lisible ci-dessous…

VENDREDI 19 OCTOBRE
18h : Projection du doc Mattt Konture, l’éthique du souterrain et discussion avec Mattt Konture & Francis Vadillo
21h : pot & concert d’ouverture, par Figaro, homme-orchestre punk

SAMEDI 20 OCTOBRE
11h-13h : dessin en direct sur grand format, sur un mix du Chéribibeat Sound-System
15h-17h : dédicaces, projections de courts-métrages d’animation pour petits et grands.
18h : lecture de Jean-Bernard Pouy, Le bar parfait
19h : rencontre avec JM Agrati
21h : concerts (Blurp, Bore – punk festif et hardcore)

DIMANCHE 21 OCTOBRE
13h : ouverture du salon du livre – dédicaces et stands d’auteurs ou d’éditeurs
14h : rencontre avec JB Pouy, qui publie notamment un Dictionnaire insolite de l’argot et une Encyclopédie des héros
16h : table ronde sur les fanzines et la presse alternative animée par les revues Amer et ChériBibi
18h : retour sur l’expérience de l’Association avec Mattt Konture & JC Menu
21h : pot et petit concert ou mix de clôture par Darkwine et/ou le Chéribibeat Sound-System »

« Tertio, le vendredi 26 octobre au Hangar à Ivry sur Seine, l’agent Chéribibi-1 devra assurer derrière les platines la première partie du groupe jamaïcain The Twinkle Brothers (since 1962 mec !). Veuillez cliquer sur les liens en rouge pour infos complémentaires. Désistement impossible. Plaisir assuré.
Fin de communication, ce message s’autodétruira peut-être à la fin de ce magnifique morcif des Twinkle Brothers.

Bonne chance agent Chéribib-1, que la farce soit avec vous ! »

 

3 commentaires | Ajoutez le vôtre

  1. horny_ptite_brunette_du94 - 29/09/2012 à 10:51

    C’est noté ! Excellent le crâne de flic mangé par les fourmis rouges : ça mérite une illustration, moi j’dis !

  2. Aggromoon - 8/10/2012 à 0:41

    Belle actu en perspective ! Drapeaux déployées et armes chargées, Cheribibi poursuit son implacable avancée à pas plus ou moins cadencés !
    Bon courage et continue, camarade !

  3. alice - 24/10/2012 à 8:12

    Cher bibichéri, tu es de loin celui qui a le plus souvent sa jolie ptite gueule sur les photos du festoc. (tous photographes confondus). à croire que tu as pris de la place! dès qu’on a tout bien réuni, on t’envoie un colis.

Laisser un commentaire

Nom:
E-Mail:
Site:
Commentaire:
Validation:

Chéribibeat

Télécharger le lecteur Flash pour lire le jukebox.

Numéros parus

La couverture du ChériBibi n°1
La couverture du ChériBibi n°2
La couverture du ChériBibi n°3
La couverture du ChériBibi n°4
La couverture du ChériBibi n°5
La couverture du ChériBibi n°6
La couverture du ChériBibi n°7
La couverture du ChériBibi n°8
La couverture du ChériBibi n°9
La couverture du ChériBibi n°10
La couverture du ChériBibi n°11

Commentaires récents

  • Moussier Abdulcisse de Mattazz le 11 octobre 2020 sur Haute couture populaire: De bien belles chaussettes
  • Maria le 26 septembre 2020 sur IN LOVING MEMORY: Bonjour. J’ai rencontré Laurent en Nouvelle Zélande il y a de nombreuses années… Il est mort? Je n’arrive pas à…
  • Bastien le 11 mai 2020 sur Ère d’autoroute: Salut la fine équipe, pour ajouter égoïstement à la morosité et à la rage du dernier article sur le confinement,…
  • CheriBibi le 18 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Joyeuse année itou Hélène ! Eh bien… je vais vérifier mais normalement tous les envois sont à jour. Si tu…
  • Lna loupita le 03 janvier 2020 sur Ère d’autoroute: Yep M. Chéribibi, Bon je crois que quand on écrit un message un 03 janvier on commence à souhaiter la…
  • Laurent Pierronnet le 24 novembre 2019 sur ROUGH & TOUGH: Bonjour, en ce qui concerne les mouvements collectif de contestation sous les confettis de nos amis de la maréchaussée de…

Rester au jus

Chercher

Archives

La Trime Team

  • APEIS
  • Boris Semeniako
  • Catch the Beat
  • Dans l'Herbe Tendre
  • Fano Loco
  • Fatalitas !
  • Foxy Bronx
  • Gérard Paris Clavel
  • Gil
  • La Pétroleuse
  • Le Moine Bleu
  • Les Ames d'Atala
  • London 69
  • Meantime
  • Mister Alban
  • Muller Fokker
  • Ne Pas Plier
  • Pizzattack Créations
  • Shîrîn
  • Une Vie Pour Rien ?

Contacts

Association ON Y VA
BP 60 017
94201 Ivry sur Seine cedex

ten.ibibirehc@tcatnoc ou moc.liamg@avyno.ossa

Connexion