Actus Chéribibesques

On ne savait pas que c’était impossible, alors on l’a fait. Publié le 4 mars 2018, par CheriBibi

« Sur le Ring et au fond même de leur ignominie volontaire, les catcheurs restent des dieux, parce qu’ils sont pour quelques instants, la clef qui ouvre la Nature, le geste pur qui sépare le Bien du Mal et dévoile la figure d’une Justice enfin intelligible. »
Roland Barthes, Mythologies, 1957.

Organiser un gala de catch en soutien à notre asso de chômeurs, l’Apeis ? Si l’idée faisait marrer tout le monde, peu semblaient y croire. La municipalité d’Ivry mettait à notre disposition le gymnase Auguste Delaune, temple du handball d’une jauge de 1477 places ; on avait 500 affiches et 5000 flyers à dispatcher ; une dizaine de catcheurs de l’ABCA (la plus vieille école de catch de France) ; une fanfare de 13 personnes (le Bellette Brass Band !) ; la cantine des Bokhalés qui préparait plus de 500 repas ; des fûts de bière… et moults frais divers. Fallait pas se louper, sous peine de transformer une soirée de solidarité en gouffre financier. Mais surtout, au-delà des questions triviales de pognon, ce gala allait prouver ou infirmer ce que l’on défend depuis si longtemps (dans ChériBibi et ailleurs) : la culture populaire, tant méprisée des élites, est l’antithèse de cette « culture de masse » décérébrante et mercantile qu’on nous sert matin, midi et soir. La culture populaire, culture de classe, fabrique de la fraternité et, de fait, peut réunir un public éclectique autour de bonheurs combattifs.

Résultat ? 1394 entrées (1500 selon Le Parisien), autant dire carton plein pour ce gala sur lequel peu auraient vraiment parié, sauf nous. Une soirée rare, exceptionnelle, chaleureuse, drôle, politique, amicale… et pleine de sens. Un public qui ressemblait à la vie, la vraie : jeunes, vieux, femmes, hommes, rockeurs, Roms, prolos avec ou sans boulot, militants, voisins ou venus de loin. Voilà comment on fête les 30 ans de l’Apeis (et la sortie du dernier ChériBibi), avec un grand et beau spectacle populaire. Et un gros doigt à ceux qui n’ont que mépris pour cet adjectif, « populaire » ; à ceux qui rabâchent qu’on ne s’adresse qu’à des « niches » et que le peuple dont on parle tant n’a que faire de nos sommaires.
Bien sûr, hors le bonheur et la joie ressenti et partagé, cette soirée nous permet d’avoir des moyens pour continuer à nous battre afin de faire valoir les droits de celles et ceux qui sont stigmatisés, chômeurs, précaires, sans droits. Mais surtout, elle a prouvé la justesse et la nécessité de ce que l’on défend dans nos pages et nos actions. Alors oui, aujourd’hui nous sommes émus et fiers. Et fiers d’être émus. Merci à toutes, à tous. La lutte des classes a vraiment de la classe.

Photo David Merle. D’autres images à venir ici-même. Et surtout, prenez une demi-heure pour mater le superbe reportage de Doc du Réel ci-dessous (merci Camille !!!). Ça refile la patate, que vous fussiez présents ou, hélas, non…

 

Au fait, le Chéribibeat Sound-system sera à l’œuvre ce vendredi 9 mars en première partie du Jim Murple Memorial au Hangar d’Ivry sur Seine (20h30 – 11€) et samedi 10 mars à partir de 18h au Black Market à Dijon (59 rue Berbisey)… avec évidemment le stock de ChériBibi n°10 ! D’autres dates à venir bientôt…

REVENGE OF THE RETOUR ! Publié le 15 février 2018, par CheriBibi

2018 – The world is sick
Earth is dying from capitalism and not-so-spicy plastic chicken wings in scrap bag
Men kills each other for a piece of toilet paper signed from Kim Kardashian’s ass
Women eat babies who eat dogs who eat cats who eat pizzas with pepperoni
Your boss deserves a serious kickin’ and you deserve a serious teeth brush

It’s time for a change

It’s time for something new

Something unbelievable

Something you’ll never forget

PREPARE YOURSELF FOR THE ULTIMATE EXPERIENCE

tumblr_npy8slEVyf1rsxqqio1_500

menage_a_trois_RETOUCHÉAND… IN FRENCH

Mise en page 1IT’S BACK !
Just say hello and read for your life !

tumblr_nijql75NUI1rltb2zo1_500Disposable first at the marvellous BIG GALA OF CATCH the 24th February !
See last post downthere, we cannot all explain, beach !

LA LUCHA CONTINUE ! Publié le 14 janvier 2018, par CheriBibi

Yallah camarade ! Bloque ton samedi 24 février pour le GRAND GALA DE CATCH SOLIDAIRE organisé par ton ChériBibi d’amour en soutien aux chômeurs et précaires en lutte de l’Apeis !

Mise en page 1Mise en page 1

Tu peux dès à présent choper tes places en prévente chez Fatalitas, 31 rue de l’église à Montreuil ; à La Cave d’Ivry, 40 rue Marat à Ivry sur Seine et à la librairie Envie de Lire, 16 rue Gabriel Péri à Ivry aussi (un tatoueur, un caviste et un libraire, on reste dans la culture populaire !). Tu peux aussi réserver en contactant directos l’Apeis (mail et téléphone sur l’affiche), mais dans tous les cas, dépêche-toi, le gymnase n’a que 1477 places !

ABCA jump

On compte sur toi pour faire passer le message et rameuter tous tes ami(e)s, ta famille, tes voisins, ta marmaille (c’est gratos pour les – de 10 piges) car ça va dépoter sévère !
De mon côté, je carbure d’arrache-pieds pour justement espérer sortir le tantattendu ChériBibi n°10 à cette joyeuse occaz…

La lutte continue !

Mise en page 1

Faut se faire à l’idée Publié le 6 décembre 2017, par CheriBibi

DEUIL - copie

www.gilblog.org

La vie continue… Tant mieux pour elle. Publié le 28 octobre 2017, par CheriBibi

Tiens, y’a quelqu’un ? J’étais venu faire les poussières sur le bibiblog et j’ai vu de la lumière. T’es passé par hasard ? Une recherche Google qu’a mal tourné ?
Non, le ChériBibi X n’est pas encore sorti. T’es juste le millionième à me poser la question. Je l’attends aussi. Ouais, il se fait plus rare qu’un bus de ramassage scolaire à Raqqa.
Tu veux aller voir une tuerie d’concert pour te changer l’air ? Keith & Tex, le superbe duo rocksteady des sixties, pour la première fois en région parisienne. Plus exactement en banlieue, la mienne. S’évader à domicile que ça s’appelle.

Mise en page 1

J’en avais déjà jacté , quand j’avais eu le plaisir de les voir à Toulouse en 2014. D’ailleurs, j’y retourne pas plus tard que ce week-end dans la ville rôse, pour la Semaine du ska. Et pour passer des skeuds en mode « skalloween » mardi soir, le 31. Après le concert de Keith & Tex à Toulouse. Donc avant celui que j’organise à Ivry, tu suis ?

SDS 2017 40x60 okSemaine du ska programme

J’aurais d’autres trucs à annoncer, à raconter, comme l’expo michto d’mon paternel à Nogent (jusqu’au 12 novembre), mais j’ai déjà mis trois semaines à me décider à « réactualiser » cette page Internet. Pas l’mojo pour la causette par écrans interposés. Et dire qu’y’en a des qui voudraient qu’j’ai un Facebook pour twitter…
Allons, préfigurons la prochaine hype vintage et soyons « so XXe siècle » : si t’as l’idée saugrenue de vouloir en savoir davantage sur tout ce que je peux bien bricoler dans le monde réel, éteins ton ordi ou ton smartphone all-dress et sors dehors te mêler à la foule des gens qui s’causent en vrai, t’as des chances de m’y croiser.

Rêvera bien qui rêvera le dernier Publié le 25 février 2017, par CheriBibi

Capture d’écran 2016-11-09 à 10.02.36

Cette capture d’écran provient du « direct » du Monde (le torche-cul) au matin de l’élection de Trump à la présidence des « United Snakes of America » (comme nous le disait Jello Biafra dans le dernier ChériBibi). À quel point le journaleux du Monde qui répond est sérieux ? On s’en fout. Le Monde s’effondre et on s’en fout itou.
Perso, je m’apprête à voter en mai pour l’hologramme de Merluchon, un gage de transparence. Quelle blague la « démocratie ». Plutôt casser des portes au pied-de-biche pour reloger nos frangin(e)s qui se les pèlent enfermés dehors (j’y vais de ce pas, appelez mon avocat).
Bref, pour l’instant présent, j’écoute Crass, Do They Owe Us A Living ? (superbement repris par The Business, RIP Micky Fitz), en fumant un cigare ramené de Cuba arrosé d’une Chimay ramenée de Belgique (en banlieue, on voit du pays par procuration, tu crois quoi ?) et j’évacue la question que l’on m’a le plus posé ces derniers mois : « Quand c’est qu’il sort le prochain Chéribibi ? »
Je sais pas. On s’en fout non ?
C’est vrai que tout à mes atermoiements mortifères j’communique pas beaucoup sur mes suractivités patogènes – un ou deux papiers pour Le Monde Diplomatique, quelques autres pour CQFD, un sound-system au concert des 8°6 Crew à Bures-sur-Yvette, une présentation de Drunken Master 2 à la Fémis – mais t’as déjà pigé que j’étais pas fort-fort en autopromotion. La preuve, un passage d’une heure en direct sur France Cul(ture) m’a plus causé des aigreurs d’estomac que fait gonflé les chevilles ouvrières (clique sur les machins en rouge pour plus d’infos).
Oui, je gratte à gauche plus qu’à droite et ça laisse peu de temps à ma passion pour la presse populaire faite à la maison, mais ça aussi tu t’en fous. T’as pas besoin de mes efforts pour remplir ta vie et t’as bien raison.
N’empêche, si t’es dans les parages de ma banlieue ce mois de mars prochain, j’expose quelques-unes de mes pochettes de punk préférés à la médiathèque d’Ivry du 3 au 25, pis j’organise un p’tit concert pour pogoter dans la gueule de la sinistrose.
On se retrouve bientôt pour gerber sur le vieux Monde en rêvant de futurs meilleurs quoi qu’antérieurs.
Et comme disait Coluche, quand t’as juste ça à dire, tu ferais mieux de fermer ta gueule !

Mise en page 1

Nouvelles du fond Publié le 7 novembre 2016, par CheriBibi

Au pays de ChériBibi, comme dans tous les pays, on s’amuse, on pleure, on rit, il y a des méchants et des gentils. Et pour sortir des moments difficiles, avoir des amis, c’est très utile. Un peu d’astuce, d’espièglerie, c’est la vie de ChériBibi…

Voilà pour l’analyse politico-sociale de rigueur (une ritournelle vaut toujours mieux qu’un long discours). Passons à la suite. Celle avec mini-bar et vue sur la merde ambiante.
Toujours à l’affût d’un prétexte pour retarder la sortie du prochain n°10 (pas de raisons que ce soit toujours bibi qui patiente, hein), m’en est allé pondre mes bafouilles chez quelques camarades. Notamment CQFD qui viennent de sortir un n°148 spécial bistrots (je sais pas pourquoi ils ont pensé à moi ?). Allez-y voir de ma part.
Et repassez vos doudounes ou bombers en prévision du grand air frais dans lequel déambulera notre annuelle manif’ de chômistes et précaires pour la justice sociale, contre le chômage et la précarité, samedi 3 décembre, 14h à Stalingrad (à Paris, pas en Russie). Piqûre de rappel ici-bas d’ici la fin du mois.

En attendant, le merveilleux Chéribibeat Sound-System sera à Bures-sur-Yvette (tout attaché, merci pour elle) ce samedi prochain du 12 novembre, pour passer de vieux génériques de série TV… hum, de la soul et du reggae dès 19h et durant les entractes entre les groupes péchus, dont les aminches du Two Tone Club ne sont pas des moindres. T’as l’affichette juste là, this is the sound of the suburbs !

Merci, bonsoir.

Affiche AJB

La bannière de promotion de la sortie du Chéribibi n°10

Chéribibeat

Télécharger le lecteur Flash pour lire le jukebox.

Numéros parus

La couverture du ChériBibi n°1
La couverture du ChériBibi n°2
La couverture du ChériBibi n°3
La couverture du ChériBibi n°4
La couverture du ChériBibi n°5
La couverture du ChériBibi n°6
La couverture du ChériBibi n°7
La couverture du ChériBibi n°8
La couverture du ChériBibi n°9
La couverture du ChériBibi n°10

Commentaires récents

Rester au jus

Chercher

Archives

La Trime Team

  • 8°6 Crew
  • Anteverso
  • APEIS
  • Boris Semeniako
  • Catch the Beat
  • Dans l'Herbe Tendre
  • Envie de Lire
  • Fano Loco
  • Fatalitas !
  • Foxy Bronx
  • Gérard Paris Clavel
  • Gil
  • Killers Without Fillers
  • La France de Toutenbas
  • La Pétroleuse
  • Le Moine Bleu
  • Les Ames d'Atala
  • London 69
  • Meantime
  • Mister Alban
  • Muller Fokker
  • Ne Pas Plier
  • Oaïstern
  • Pizzattack Créations
  • Shîrîn
  • Tanxxx
  • Tanxxx Tumblr
  • Une Vie Pour Rien ?

Contacts

Association ON Y VA
BP 60 017
94201 Ivry sur Seine cedex

ten.ibibirehc@tcatnoc ou moc.liamg@avyno.ossa

Connexion