Nobody move, nobody get hurt Par CheriBibi, le 22 décembre 2013

tumblr_m7wq9thZic1qa02qlo1_1280

« À ce stade, ce n’est plus, croyez-moi, le gouvernement qui est en cause, ni les institutions, ni même la France. C’est notre civilisation elle-même. » (Georges Pompidou devant l’Assemblée nationale, le 14 mai 1968)

Petit papa Noël, donne donc leurs pains quotidiens aux affreux qui prétendent nous gouverner et offre une paire de c… aux soi-disant leaders de la cause du peuple.

Petit papa Noël, je sais bien que tu t’es suicidé lors de l’apparition du chauffage central, mais fait un effort merde. Au pied du sapin j’ai les boules, alors je t’enguirlande : tu m’avais fait croire, salaud, qu’il suffisait de regarder les étoiles un soir d’hier pour entrevoir la lumière. Sauf qu’elle clignotais, verte, comme une sortie de secours sous-alimentée.  Et bon, ça donnait pas envie.

J’ai rêvé de palais, de sable chaud, de peau brûlée. De déambuler le long de la highway dans une Chevrolet millésimée. T’as fait quoi pour moi, enfoiré ? De mes rêves d’enfant, d’égalité ?

Des Playmobils qu’ont la belle vie à crédit, la cause du peuple… comme des airs de vieux refrain maoïste. Elle a bon dos la cause du peuple. Mise à toutes les sauces par des cuisiniers fauchés au niveau des idées.

Tout va bien : le punk est dans les musées, le hip-hop dans les galeries, les skinheads dans L’Express et la techno sur Pornhub. Tu regardes ta face dans la glace façon Travis Bickle en te demandant jusqu’à quelle profondeur vas-tu pouvoir endurer la réalité…

T’avais fait confiance à l’amour de ta vie mais tu sais plus quoi penser. Oublier ou t’acharner ? Te couper les veines ou lutter ? Pour un CDD, un contrat précaire avec un beau compte de Noël comme seul horizon.
La passion n’offre plus aucune plus-value. Quantifiée, détériorée, elle te suce les veines pour nourrir un gros plein d’soupe que tu ne connaîtras jamais. Crève donc. Ou mets des taquets aux murs de la résignation. Des pains aux affreux qui prétendent gouverner nos (en)vies. Un cunnilingus à la lueur éclairant des jours meilleurs. Se faire du bien c’est leur faire du mal. Nuire aux nuisibles en jouissant dans leurs rideaux. Et tutti-quanti.

Tu ne piges rien à ce que je dis ? C’est parce que j’écris en écoutant Cock Sparrer, ça fait toujours son effet. Mais franchement, entre nous : le soir de Noël, tu ne repenses pas à tes rêves enchantés ? À quand que t’étais môme, dans ce mélange de haine et d’envie pour tout ce qui t’échappais ?
Ma haine est amour, je veux tout détruire, tout construire ! Tu me suis ? Ou me précède, c’est aussi bien, on se retrouvera autour d’un verre de blanc sur ce petit banc, dans le parc enneigé des amants. Malchanceux.

La révolution de l’an nouveau, je veux la commencer contre ta peau.

Laisser un commentaire

Nom:
E-Mail:
Site:
Commentaire:
Validation:
La bannière de promotion de la sortie du Chéribibi n°8

Chéribibeat

Télécharger le lecteur Flash pour lire le jukebox.

Numéros parus

La couverture du ChériBibi n°1
La couverture du ChériBibi n°2
La couverture du ChériBibi n°3
La couverture du ChériBibi n°4
La couverture du ChériBibi n°5
La couverture du ChériBibi n°6
La couverture du ChériBibi n°7
La couverture du ChériBibi n°8

Commentaires récents

Rester au jus

Chercher

Archives

La Trime Team

  • 8°6 Crew
  • Anteverso
  • APEIS
  • Boris Semeniako
  • Catch the Beat
  • Craoman
  • Dr Orlof
  • Envie de Lire
  • Fano Loco
  • Fatalitas !
  • Foxy Bronx
  • Front Line
  • Gil
  • Kontagion
  • La Choriza
  • La France de Toutenbas
  • La Pétroleuse
  • Les Ames d'Atala
  • Les Freskilleurs
  • London 69
  • Meantime
  • Mister Alban
  • Muller Fokker
  • Ne Pas Plier
  • Pizzattack Créations
  • Punk e Breizh
  • Punky Reggae Radio
  • Shîrîn
  • Tanxxx
  • Tanxxx Tumblr
  • Une Vie Pour Rien ?
  • World War 3 Illustrated

Contacts

Association ON Y VA
BP 17
94201 Ivry sur Seine cedex

ten.ibibirehc@tcatnoc ou moc.liamg@avyno.ossa

Connexion